lundi 13 février 2017

Tropique de la violence, de Nathacha Appanah



La vérité sur Mayotte.

Marie étouffe dans le pays où elle est née. L’atmosphère qui y règne et sa vie l’empêchent de respirer. Elle veut partir et rêve d’un ailleurs meilleur.
Apres la fin de ses études d’infirmière, elle rencontre Cham, ils s’aiment, se marie et vont vivre à Mayotte.
La vie se transforme pour Marie, elle voit enfin un meilleur avenir. Elle aime ce pays qu’elle découvre. Vient ensuite l’envie d’enfant, mais parfois l’envie seul ne suffit pas !
A partir de ce moment tous bascule. Cham la quitte, Marie désespère de ne pas avoir d’enfant jusqu’au jour où la providence lui offre un enfant. La vie repart dans le bon sens mais pas que…

L’auteure, Nathacha Appanah utilise le ‘‘je’’ comme narrateur dans son roman. Chaque chapitre intitulé du prénom de la personne qui parle permet au lecteur de ne pas se perdre dans sa lecture qui se fait fluide.

Cinq personnages, cinq points de vue sur les conditions de vie à Mayotte.
Que ce soit Stéphane, bénévole ou Olivier, le policier, chacun décrit le Mayotte réel, celui absent des catalogues de voyage. La violence, la misère, la drogue et tous ces habitants livrés à eux même dans ce ‘‘Gaza Tropical’’.
Chacun déchante et est confronté à la réalité, celle qui suscite en eux de la colère, de la violence, voire parfois le passage à l’acte impardonnable.

‘‘J’ai failli te tomber dessus et t’éclater comme une papaye et tout de toi, ton œil vert ton sang ta merde ta bave ton foutu sac tes couilles ta bite ton cœur, tout ça je voulais le voir par terre, sur mes mains et les murs’’
L’auteure pousse la violence à l’extrême à travers ses personnages.

Un roman qui pénètre son lecteur jusqu’à l’os et l’empêche de décrocher de l’histoire.
Un roman dont le lecteur ne sortira pas indemne !!!

Tropique de la violence, de Nathacha Appanah, édition Gallimard, novembre 2016, 175pages.

Ma note : 20/20         

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Présentation

Ma photo
Coucou.... Bienvenu à tous. Ma première passion: la lecture, la découverte de nouveaux auteurs et de nouveaux genres littéraires. Ma deuxième passion: le partage de mes lectures. Voila ce que vous trouvez, dans mon blog!!!!

So long Alice, de Constance Dufort

                          = jusqu’au bout !   =      Alice quatorze ans est dans le bus pour se rendre dans Manhattan. Seule, a...