samedi 26 novembre 2016

Les disparus du phare, Peter May



A la recherche de ce que je fus…

Sur la place de l’ile des Hébrides, un homme reprend conscience avec grandes douleurs.
Frigorifié, il est complétement perdu. La peur et la panique l’envahissent lorsqu’il se rend compte qu’il ne sait plus qui il est. Tandis qu’il se relève péniblement et commence à marcher au hasard, il va croiser l’une de ses voisines qui au vu de son état, dont la blessure à la tête, va le raccompagner chez lui.
D’après elle il s’appelle Neal Maclean. Il est présent sur cette ile depuis dix-huit mois dans le but d’écrire un livre.
N’arrivant à ce souvenir de rien, il se met à la recherche de preuve de son identité chez lui.
Petit à petit il va se rendre compte qu’il n’y a aucun indice révélant qui il est chez lui.
Une angoisse profonde l’accompagne cependant depuis son réveil sur cette plage. L’impression d’avoir fait quelque chose d’horrible.
Mais le désire de découvrir qui il a été est plus fort et il va découvrir des choses déroutante et horrible sur son passé.

Peter May, ancien journaliste, résidant en écosse, propose, Les disparus du phare. Un roman au suspense extrême et bien construit. Un personnage principale profond, présentant différentes facette intrigantes.
Les descriptions trop nombreuses et surtout trop longues frêne la dynamique de l’histoire.
Toutefois le roman reste une histoire prenante qui prend possession de son lecteur.

Ma note: 17/20

Les disparus du phare, Peter May, édition Rouergue noir, aout 2016, 315 pages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Présentation

Ma photo
Coucou.... Bienvenu à tous. Ma première passion: la lecture, la découverte de nouveaux auteurs et de nouveaux genres littéraires. Ma deuxième passion: le partage de mes lectures. Voila ce que vous trouvez, dans mon blog!!!!

Frappe-toi le cœur, d’Amélie Nothomb

= La jalousie, le nerf de la guerre ! = Marie est une jeune femme, belle, appréciée et idolâtrée des hommes. Elle est une d...