samedi 1 avril 2017

Tu ne perds rien pour attendre, de Janis Ostsiemi



Un flic au taquet !!!!


Jean-Marc a trente-huit ans, il est lieutenant de police à la sûrete urbaine.
Vingt-huit ans plus tôt, il a perdu sa mère et sa sœur fauchées, un matin par une voiture. Depuis cette tragédie le suit et guide ses actes.
Déterminer a exterminé ces criminels.
Dans : tu ne perds rien pour attendre, le flic fait une rencontre fantomatique qui va le mener sur une enquête.
Celle du meurtre d’une jeune femme, Svetlana, datant de deux ans et non élucidé.
Ça le titille, ça le démange même, il veut trouver son meurtrier et se retrouve dans une affaire dépassant largement une simple affaire de meurtre.

Le personnage principal, Jean-Marc, flic aux mœurs parfois borderline, apparait au lecteur comme un personne bien déterminé, fonceur et réfléchit mais surtout très sympathique.
Son franc parlé fait de lui un personnage attachant.

Le paysage peint par l’auteur, entre cité et front de mer est légèrement ambigüe.
Pour moi dont la géographie reste un grand mystère, ce n’est que vers le dernier quart du livre que je me suis aperçu que l’histoire ne se déroulait non pas en France dans un lieu qui pourrai être Marseille, mais au Gabon !!! Et ce malgré la quatrième de couverture.

Dans son policier, l’auteur utilise de nombreux mots et terme tel que : Bonamie, Onusiennes (dont la signification se trouve en fin de livre dans un glossaire) qui donne de la vivacité au texte et le rendent vivant.

Concernant l’intrigue, l’enquête est assez bien amener, mais l’issue se fait sentir avant la fin, ce qui laisse un gout de pas assez d’action avant le grand final.
Le lecteur s’attend à plus d’embuches sur le chemin de Jean-Marc.

A travers son roman, Janis Otsiemi, dénonce les pots de vins, les alliances et autre corruption qui sont le fléau de son pays.

Un roman policier bien mené avec un texte et un style original, mais dont la fin m’a un peu laissée sur ma faim !!!!


Tu ne perds rien pour attendre, de Janis Ostsiemi, édition Plon, collection Sang neuf, mars 2017, 225 pages.

Ma note : 16/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Présentation

Ma photo
Coucou.... Bienvenu à tous. Ma première passion: la lecture, la découverte de nouveaux auteurs et de nouveaux genres littéraires. Ma deuxième passion: le partage de mes lectures. Voila ce que vous trouvez, dans mon blog!!!!

So long Alice, de Constance Dufort

                          = jusqu’au bout !   =      Alice quatorze ans est dans le bus pour se rendre dans Manhattan. Seule, a...