samedi 31 décembre 2016

Femme au bord du monde, de Catarina Viti



Une femme seule face à son monde !

Julia vient de perdre son mari, Mattéo. Il était son premier et unique amour. Elle l’a accompagné vers la mort avec courage et amour jusqu’à son dernier souffle.
Aujourd’hui elle se donne corps et âme dans le travail de la vigne. Refusant l’aide des autres, elle veut assumer seul le travail de plusieurs.
Peu à peu elle s’est isoler, ne répond plus au téléphone et ne cherche plus le contact humain. Seule la beauté offerte par la nature lui est agréable.

Elle dit se sentir bien, n’avoir besoin de rien et être heureuse, jusqu’au jour un accident va bouleverser sa vie et la ramené à la réalité.

Julia va se voir confronter à elle-même et devoir sortir de ce non-monde où elle a laissé une part d’elle-même.

Dans Femme au bord du monde, L’auteure Catarina Viti peint à travers ses descriptions du paysage, toute la beauté qu’éveil la nature sur le cœur humain. Des paysages magnifiques mit en scène à travers une panel de couleur.
Bien que les descriptions fassent tout le charme du roman, leur quantité trop nombreuse ralentissent le rythme de lecture ainsi que la dynamique du texte.

Julia va reprendre le contact avec les humains en commençant par son acuponcteur, Mr Jacques Laville, qui va l’aider dans sa quête. Julia veut savoir pourquoi elle à changer. Qu’est ce qui lui est arrivé. Elle fera la rencontre d’une femme étrange certes, mais qui la comprend et la guidera au travers de cette épreuve.

Un roman mi- fiction mi- réel dans lequel le lecteur découvre des personnages atypiques et un monde spirituel insoupçonnable. Une femme prête à tout pour s’en sortir jusqu’à croire à des phénomènes qu’elle n’aura jamais accepté et qui s’impose à elle comme une évidence.

Femme au bord du monde, de Catarina Viti, septembre 2016, 182 pages.

Ma note : 17/20         

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Présentation

Ma photo
Coucou.... Bienvenu à tous. Ma première passion: la lecture, la découverte de nouveaux auteurs et de nouveaux genres littéraires. Ma deuxième passion: le partage de mes lectures. Voila ce que vous trouvez, dans mon blog!!!!

Les prénoms épicènes, d’Amélie Nothomb

= La colère des uns crée la douleur des autres. =   Dominique, jeune secrétaire dans une société d’import a 25 ans. Elle va re...