samedi 12 mai 2018

La saison des feux, de Celeste Ng


= Et si tout n’était qu’apparence ? =



Mia est une artiste sans argent, elle va arriver accompagnée de sa fille, Pearl, à Shaker Heights, une banlieue riche de Cleveland.
Elle  va rencontrer les Richardson, une famille riche et travaillera pour eux tous en étant leur locataire.
Mais le passé de Mia va faire refaire surface et va bouleverser la petite vie bien rangée des habitants de la petite ville de Shaker Heights.
Qui est réellement ce personnage énigmatique qui est Mia?
Quels sont les secrets que cachent les Richardson et leurs voisinages ?

Dans ce livre deux catégories sociales vont se trouver mêlées emmêlé.
Les riches, les pauvres, les bohèmes et les bourgeois.
La présence de Mia et sa fille vont mettre en péril la bonne entente du voisinage. La tension monte et tout peut exploser !!!!

Le lecteur va se retrouver dans un monde où les apparences, les règles de la bienséance et du paraître sont les maîtres mots.
Un roman fait de secrets dont le lecteur aura hâte de découvrir le dénouement !!!
On plonge avec plaisir dans les méandres des psychés de très beaux personnages féminins !
Des questions toujours d’actualité à la lecture du roman refont surface à l’esprit du lecteur tel que : l'argent fait-elle le bonheur? Même si le passé fait partie de nous, sommes-nous obligés de le subir ?

Un excellent moment livresque passé en compagnie de ce roman que je qualifierais de page-turner. Un roman addictif qui tient les promesses de son bandeau : Hypnotique, intelligent et brillant.
Un roman qui a frôlé le coup de cœur !!
Une plume envoûtante et efficace, un roman à ne pas manquer. 
 

La saison des feux, de Celeste Ng, éditions Sonatine, avril 2018, 375 pages, 21

Ma note de grande lectrice : 20/20. 


Quelques mots sur l’autrice :


 
De nationalité : États-Unis, née à Pittsburgh, Pennsylvanie en  1980. Celeste Ng est une romancière et nouvelliste.
Celeste Ng vit à Cambridge, dans le Massachusetts, avec son mari et son fils.
Originaires de Hong Kong, ses parents se sont installés aux États-Unis à la fin des années soixante. Son père, physicien, a travaillé au Glenn Research Center et sa mère, chimiste, a enseigné à l'Université d'État de Cleveland.

Son premier roman, "Tout ce qu'on ne s'est jamais dit", 2014 a été récompensé aux USA par






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Présentation

Ma photo
Coucou.... Bienvenu à tous. Ma première passion: la lecture, la découverte de nouveaux auteurs et de nouveaux genres littéraires. Ma deuxième passion: le partage de mes lectures. Voila ce que vous trouvez, dans mon blog!!!!

Zapping, de Carol Higgins Clark

= Un thriller/Un polar ? = New York, 2003. La nuit tombe en cette période de canicule. Au même moment un gros orage dans le...